Google

Google

Intégration de Grails avec Google App Engine

Intégration de Grails avec Google App Engine

En navigant sur le blog « Le Touilleur Express« , je suis tombé sur un article passionnant décrivant l’intégration de Grails avec Google App Engine. Bien que l’article ait quelques mois, il n’en reste pas moins intéressant, et permet de se faire une bonne idée de la chose.

Une vidéo issue des « Google IO 2009 » présente Groovy, Grails, ainsi que son intégration avec le Googles App Engine. La vidéo parle d’elle même. Si vous connaissez déjà Groovy, vous pouvez sauter le premier tiers de la vidéo pour se focaliser sur l’intégration avec GAE.

Le lien vers l’article de Grails + Google App Engine:

Une introduction à Grails:

Un tutorial en trois parties basée sur une démo originale de Wicket:

Liens:

Si vous avez déjà créer une application basée sur Grails et tournant sur Google App Engine, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires.

Quand Google t’attrape…

Quand Google t’attrape…

Pour la nième fois, je me suis décidé à installer un distrib linux, après avoir à peu près tout testé depuis 99 en matière de linux, et n’y être jamais resté plus de 3 mois d’affilé, j’ai enfin trouvé chaussure à mon pied ou plutôt entièrement compatible avec mon ordinateur portable… Depuis toujours, j’ai été enquiquiné par des problème récurrents liés à linux: WinModem, Imprimantes Hp, Raie verte USB de Wanadoo, NTFS en lecture seule, distributions instables, récompilation de noyau, pas de multimédia… Bref cette époque est révolue! Vous pouvez installer linux en toute confiance, si vous n’avez pas le dernier matos chelou. Pour ma part, j’ai installé la dernière distrib Ubuntu Feisty 7.04, et tout est reconnu impeccablement, même pas eu besoin d’ouvrir une seule fois la console ;)

Toutefois, il peut rester un truc embêtant! La messagerie, et ses 4000 messages correspondant à 4 ans d’historique de mail. Sincèrement, je n’ai pas du tout envie de perdre tout ça, ou bien d’ouvrir tous les jours Windows pour utiliser Outlook,et visionné mes mails. Je suis donc parti à la recherche de solutions.

1ère solution: On pop également sous linux, mais on ne supprime pas les messages du serveur. Inconvéninant: les mails s’accumulent sur le serveur, et on arrive rapidement à saturation. Donc, il faut quand même retourner sous Windows de temps en temps pour poper les messages sur Outlook, histoire de ne garder qu’une boîte à lettre…

2ème solution: On les pop définitivement, mais à priori , on éparpillent les mails sur les différents systèmes installés, on est donc pas vraiment avancé.

3ème solution: Passer sous un Webmail Web2.0 à la GMail ou bien un truc du genre. Ayant déjà un compte Live Mail et un compte Gmail, je connais un peu les possibilités des deux. Même si Live Mail est très convivial, il est très loin de la puissanc de GMail. Gmail permet assez facilement d’importer des contacts à partir d’Outlook et de fetcher des comptes pop. Ainsi, il est possible d’unifier toutes vos messageries popables. Mais il reste une problématique, importer les mails existant, et là le problème se corse,… Il n’existe pas de solution reconnue comme étant efficace. La seule solution existante et connue, mais qui n’est pas acceptable pour moi est de transférer en masse ses mails grasse à un logiciel tiers.

Heureusement, il existe en fait une solution efficace à 100% à condition d’avoir le matériel de base: un compte tiers qui fait pop et imap + un logiciel très pratique qui s’appelle ReadPST. Ce petit logiciel permet d’exporter ses boîtes à lettres Oulook vers un compte IMap en respectant les dossiers, les dates de mails et les expéditeurs.

La suite devient clair, il suffit ensuite de fetcher tous les mails exportés avec le fetcher de mail de Gmail. Le tout est joué ou presque… Oui, il y a un petit bemol, en effet le fetcher pop Gmail, fetche les mails par 200 toutes les heures. Il faut donc être un peu patient, mais quel bonheur quand on a ses 3 ou 4 ans de mails exportés dans Gmail!

Je pense que Google a réussi son pari! J’ai craqué, tous mes mails sont chez eux, la gestion de mes favoris aussi, mes flux RSS, mes notes, mes documents Word et Excel, … Bref j’ai été Google-isé! IGoogle pour clore le tou, permet de mettre en page toutes vos Infos! Perso, je dis bravo!

Maintenant, je peux faire mumuse avec mes systèmes sans me prendre la tête!

Bon ok, ça ne permet pas de tout exploser sur son PC, mais d’enléver une épine du pied quand on souhaite installer un nouveau système ou bien quand on doit accéder à ses infos sur un autre PC (au bureau, à la maison, en vacances, …).

Quels outils pour surveiller le trafic de son blog?

Quels outils pour surveiller le trafic de son blog?

Pour ma part, je me suis intéressé assez tard à ces outils étant donné que l’édition de ce blog n’est pas réellement linéaire dans le temps.

Cependant, je suis tombé finalement sur quelques outils vraiment très pratique, certains sont connus d’autres moins. Je vais commencer par le plus connu.

Google Analytics:

google_analytics_big_1.jpgC’est un outil vraiment chouette, il est vraiment très puissant et permet de suivre vraiment tous les aspects de son blog (à par les flux Rss, mais on y reviendra plus tard, il existe outil approprié). La condition pour y l’utiliser est d’avoir un compte Google. Il permet entre autre de recevoir par mail, après planification, des rapports réguliers, sans même bouger le petit doigt, c’est vraiment très agréable. L’interface est réalisée entièrement en Flash. C’est outil est vraiment un must.

Pour ma part, je l’ai activé avant-hier soir. Un défaut tout de même, il n’est pas totalement intuitif concernant l’activation de son compte analytics puisque ça fait presque 48 heures que le compte est activé et configuré et je n’ai toujours aucun retour de stats… Assez frustrant tout ça. Il va falloir que je demande un peu d’aide.

Si vous avez WordPress, je vous conseille d’utiliser Google Analytics, mais également quelques plugins d’intégration du produit, à savoir:

WordPress Report permet d’intégrer en un coup de baguette Magique les statistiques de FeedBurner et de Google Analytics dans l’administration de WordPress. Pour s’inscrire ou découvrir l’outil c’est ici: Google Analytics.

FeedBurner:

feedburner_screenshot.pngFeedBurner permet de décompter les inscriptions à vos Rss, ce qui est important, aujourd’hui il doit y avoir autant, sinon plus, de consultations des blogs via les Reader de flux Rss que via les pages web classiques. Un Blog est fait pour être lu par excellence par un Reader Rss, les décomptes de ces lectures ne sont pas pris en compte, par des outils comme Google Analytics qui fonctionnent avec du javascript pour décompter les Hits.

Bien sûr concernant l’intégration à WordPress, j’utilise WordPress Report, mais également un simple « widget text » pour indiquer dans la colonne de droite de mon blog le nombre de lecteurs via les flux RSS.

FeedBurner prend en charge vos flux ce qui permet de décompter les lectures de manière sûre. De plus un petit plugin WordPress édité par FeedBurner permet de rediriger les requêtes Http de vos anciens Flux vers ceux de FeedBurner, ainsi les personnes déjà abonnées ne version pas de différence, et seront ainsi décomptées automatiquement.

FeedBurner permet également un suivi complet de vos statistiques en temps réel, et propose de nombreuses autres options à découvrir sur FeedBurner.com .

FireStats:

firestats-screenshot.png Un autre bon outils, exclusivement WordPress cette fois, il permet de suivre des statistiques de visites sur votre blog WordPress, mais cette fois, il est spécialement fait pour WordPress, et en tire donc quelques avantages, peut-être pas le meilleur, mais pas mal fait. Il peut être complémentaire aux outils cités précédemment. On peut le trouver sur FireStats.cc .

All In One SEO:

SEO signifie: Search engine optimization. C’est le même combat pour les sites de la planète entière: se faire référencer par les moteurs de recherches pour ça il faut habilement choisir ses mots clés de référencement ainsi que son contenu. Quelques outils permettent cependant d’aider les webmaster, à commencer par les outils de blog pour les bloggeurs. Ils proposent de base de générer un contenupour les moteurs de recherche , permettant un meilleur référencement, mais ils ne sont pas forcement optimums, des plugins se chargent alors de finir le travail. Je conseille donc le plugin « All In One SEO » pour WordPress. On peut le trouver sur la page de son Auteur: AllInOneSEO.

Peut-être que cela permettra de d’améliorer les mesures de l’audience de votre site, ou tout simplement si vous être déjà au point là-dessus, d’optimiser votre référencement ;) . Il n’y a pas de mystère, un blog restera sûrement anonyme Ad Vitam! Mais c’est en existant depuis un bout de temps qu’on se fait référencer, pour preuve: