Android

Android

Android – HelloWorld

Android – HelloWorld

Un 1er bon point : J’ai installé le SDK et le plugin Eclipse sans encombre! C’est plutôt une bonne nouvelle, puisqu’il ne m’a pas fallu 5 minutes!

Ci-dessous: Un petit aperçu de l’environnement de développement sous Eclipse, plus un programme HelloWorld généré par l’assistant de création de projet du plugin Android pour Eclipse.

android___helloworld.jpg

Il n’y a plus qu’à vous souhaiter « Bon code » !

Pour rappel le SDK Android est disponible à la page suivante:

et l’installation du plugin Eclipse pour Android par ici:

android___helloworld___2.jpg

Android + Maven, c’est déjà possible!

Android + Maven, c’est déjà possible!

Ca ne fait pas 2 jours que le SDK d’Android est disponible qu’un set de plugin Maven pour Android est déjà disponible! Vous le trouverez à l’adresse suivante:

Le set de plugin maven pour Android semble, pour l’instant, disponible uniquement dans la SandBox du projet Maven via un accès SubVersion.

Le ReadMe de l’installation c’est par ici:

Pour rappel le SDK Android est disponible à la page suivante:

et l’installation du plugin Eclipse pour Android par ici:

J’ai trouvé l’information sur le blog de Shane Isbell (l’auteur du plugin en question), via JRoller:

Le plugin semble plutôt bien fait, en consultant rapidement le blog de l’auteur on comprend pourquoi, il semble travailler sur le portage de Maven pour DotNet … Au passage, on notera la rapidité de la réalisation d’une chaîne de production de livrables pour Android à travers Maven!

Un aperçu de l’architecture et des API Java d’Android

Un aperçu de l’architecture et des API Java d’Android

Android propose une API divisée principalement en 3 parties:

  • Le framework Android, qui correspond aux fonctionnalités apportées par le framework Android:
    • L’accès à SQLite, à de la localisation, de l’OpenGL, WebKit
  • L’API Java, qui reprend une parti des API java classiques de J2SE, dont certaines très appréciables:
    • Les NIO, La compatibilité Java 5, dont les annotations, l’accès à la réflexion, les package Concurrent, SQL, Crypto, JUnit, Xml et j’en passe.
  • Les API 3rd Party: Accès Bluetooth, JSon, …

Il faut dire que je n’ai pas encore pris la peine de lire les documentations en détail, donc je ne connais pas toutes les spécifications de la plateforme par rapport au profil J2SE, mais ça a l’air très sympa.

La page d’index des packages Android:

Ci-dessous, une vidéo Youtube de présentation de l’architecture d’Android (Merci à Semp pour le lien):

 

 

Un lien très intéressant sur Développez qui décortique Android au moins en surface:

Eh hop, une bonne claque à MAC et l’IPhone !

Eh hop, une bonne claque à MAC et l’IPhone !

Je pense que cette vidéo va satisfaire les plus curieux ainsi que les plus septiques d’entre vous au sujet de la plateforme de Google, il n’y a pas vraiment besoin de rajouter de commentaires, mais pour résumer on y voit en vrac:

  • 2 modèles de téléphones compatibles Androi, on dira que ça correspond à 2 profils de téléphons différents: un haut de gamme et un entrée de gamme.
  • du Google Map + l’application Google de visionnage en 3D photo des alentours
  • du jeu avec Quake en OpenGL
  • du browsing avec WebKit
  • quelques fonctionnalités système

On y voit également l’équipe d’Android qui présente les deux téléphones (le deuxième est impressionnant! C’est un prototype en plus …), ainsi la vision de Google en terme de mobilité, qui est de créer un système ouvert, tel que Linux l’a été pour le PC.

Pour ma part, je trouve que Google fait très fort, il propose tout ce que j’ai toujours attendu d’une plateforme de développement pour la mobilité. Et pourtant, j’en ai vu d’autres, j’ai donc de quoi comparer : PalmOS, SuperWaba, Compact Framework sur PocketPC, J2ME. Et pas une seule ne semble rivaliser avec ce que Google pourra offrir avec une plateforme comme Android.

Aujourd’hui les plateformes qui permettent de concurrencer Android sont des systèmes directement comme Windows Mobile 6, l’IPhone et Symbian + UIQ avec leur outils de développements, mais leur apprentissage ou leur prise en main n’est pas aisée, ni à la portée de tous.

Je me demande cependant ce qu’il en est de la capacité du système à prendre en charge les appels WebService, ainsi que la capacité du sytème à prendre en charge les API Web qui font aujourd’hui le Web 2.0 .

Android est là, et l’Iphone dans la place…

Android est là, et l’Iphone dans la place…

hello_world_8.pngC’est y est le SDK Google de la plateforme Android est disponible, vous pourrez le trouver à l’adresse suivante:

Pour ce que j’en ai lu pour le moment, je trouve le concept très intéressant, et Google fournit avec Android en quelques sortes un remplaçant au vieillissant J2ME avec son profil MIDP 2.


Plusieurs points positifs sont à noter:

  • Un environnement intégré à Eclipse!
  • Un emulateur de la plateforme.
  • Une API qui semble complète pour le faciliter le debug sur la plateforme.
  • Une base Java bien sûr :D

Il fallait s’en douter, les premiers sceptiques se plaignent déjà: entre autre de ne pas avoir d’accès natif à la plateforme (du moins pour le moment), qu’Android est trop ressemblant à J2ME, pas assez proche du matétiel, bla bla bla… Pour ma part, la programmation moderne ne nécessite pasde manipuler à outrance des ressources natives (peut-être une déformation de vision liée à l’uitlisation de Java). Il est plus intéressant être en mesure d’exploiter des ressources natives à travers des API exposées, et c’est sur ce point que j’attend Google: exposer la richesse du système sur lequel repose le téléphone à travers des API adaptées via leur SDK. S’ils répondent avec succès à ces besoins, il n’y a pas de raison que la plateforme ne soit pas un succès commercial.

Il semble que HTC ait déjà annoncé 3 téléphone compatible Android pour l’année 2008. Si HTC est de la partie, c’est déjà très bon signe! Pour ma part un GooglePhone de ce type me semble bien plus attirant qu’un IPhone tel qu’il existe aujourd’hui.

L’IPhone est un triste exemple de ce que risquerait de devenir la téléphonie:

  • Une téléphone exclusivement explotable sur un opérateur
  • Un téléphone limité logiciellement (pas de MMS, pas de Vidéo, des fonctionnalités générales très limitées, pas de support pour le moment de développement de logiciel)
  • Un téléphone dont les limitations matérielles sont inversement proportionnelle à l’ingéniosité de son interface graphique (GPS, 3G, Vidéo, APN 2MP, et j’en passe)
  • Un téléphone dont les fonctionnalités dépendent d’accords commerciaux : La vidéo avec YouTube, GoogleMap
  • Des forfaits hors de prix à cause de la gloutonnerie financière de MAC
  • Une faille de sécurité plus que douteuse, mais bien pratique pour créer un buzz de l’IPhone.

Un détail me chagrine quand même concernant l’IPhone … Pourquoi ne sortirait-il pas un nouveau firmware, au hasard vers février, qui permettrait à l’IPhone d’être le premier téléphone ‘Android’, en effet, on sait que MAC annonce une plateforme de développement pour l’IPhone en février 2008, l’IPhone repose bien sur un noyau BSD au MAC dérivé de BSD. Pourquoi pas après tout! Android correspond bien à ce que MAC souhaite proposer une plateforme de développement qui isole les ressources du téléphone du développeur par une couche intermédiaire.

Un petit scoop Java…

Un petit scoop Java…

android_robot.gifC’est peut-être passé inaperçu, mais Romain Guy, élevé au rang de demi-dieu des interfaces graphiques Java par certains de mes collègues, a lâché un petit scoop pour ceux qui s’intéressent un minimum à la blogosphère du mon Java. En effet, il avait annoncé il y a quelques semaines qu’il avait été embauché chez Google après avoir été employé quelques temps dans l’équipe de développement de Swing, mais on ne savait pas trop dans quel but. Maintenant c’est fait, puisqu’il a lâché le morceau: il travaille sur le nouveau projet monstrueux de Google (qui continue de déployer sa stratégie machiavélique de domination du monde :D ), j’ai nommé Android.

Entre nous ça promet de belle choses! Et j’espère en apprendre vite plus sur ce projet. La première alpha du SDK d’Android devrait être présentée pas plus tard que ce lundi 12 novembre!

En attendant, je vous laisse vous rendre sur le site du projet pour mieux apprécier: